ACQUIN



Prochain Album 28 février 2020

Bareback 

BIO

Loin des chansonniers, Acquin (comme coquin, taquin, parisien, baldaquin, Saint Thomas d’Aquin ?) lorgne plus du côté post-punk eighties et rock du genre, à l’empreinte musicale forte, tourmentée et ciselée. Sous une parure aux élégances rock, il délivre ses chansons sombres et distantes. Leur écoute sera au choix clinique, esthétique ou ironique. C’est selon.

Après un premier EP les choix esthétiques, produit par Maxime Lunel au studio mastoid, le premier album Bareback naît de la rencontre avec le réalisateur Frédéric Lo. Pas mainstream, il en fait des amoureux.

VIDéos

CONCERTS

DiSCOGRAPHIE

PAROLES

GROUPE



Que mon corps
Serve
Tour à tour
À tour de bras
Tous ces beaux corsaires
Que ma tête
Fière
S’inonde
D’autant
De manières
Qui chaque fois diffèrent
M’indiffère
La qualité du prestataire
Pourvu qu’il sache faire
Caresses
Paresses
Autant que nécessaire
Restez groupés
Que rien ne cesse
Que mon corps
Soumis
Aux analyses
Multiples
Plurielles
Et séquentielles
Que mon corps
De la tête aux pieds
Ruisselle
À vos pieds
Le pied
Restez groupés
Que rien ne cesse

BAREBACK



Ça cogne à Saint-Michel
Entre boys et beaux mecs
Ça moleste sévère
Aux abords des Halles
Aux Acid Rendez-Vous
Secteur cadré
Expo d’acier
Bars tabacs taillés
À volonté
C’est beau comme un trio
Black bareback imberbe
Un requiem en règle
Dans le style soviet
Un scénario SS
Exclus trucages
Doublures connexes
Feux de scène
Non non non
C’est dans l’arène
De ce qu’on dit de ce qu’on sait
Vous étiez beaux
Plein d’idéaux
De ce qu’on dit de ce qu’on sait
Vous étiez chauds
Vous étiez pros
De base tabasse
Ta batte au crâne
Tu passes un cran
Un cran d’arrêt
Travaille au corps
Tape un bon score
Trip au cutter
C’est bon c’est sport
Ça lacère large
À la chaîne à l’usine
Ça caresse le chien de race
Tu saignes à l’os tu signes un as
De ce qu’on dit de ce qu’on sait…

PRESSE